#LeSaviezVous : Molière et le bourgeois gentilhomme, la première à Chambord

Le château de Chambord fût le théâtre d'une vengeance orchestrée par le roi soleil, Louis XIV contre l'ambassadeur du Grand Turc, le sultan ottoman de Constantinople, Soliman Aga.

Pourquoi une vengeance ? Le roi voulut contrer le mépris ressenti à son encontre, lors d'une réception organisée au château en l'honneur du sultan.

Louis XIV a été affecté par cette marque de mépris et décida de faire appel à Molière pour la création d'une pièce de théâtre. Il demande une pièce bien précise, elle devait ressembler à un "ballet turc ridicule". C'est ainsi que le bourgeois gentilhomme a vu le jour.


Première représentation à Chambord

Le 14 octobre 1670, Molière présenta "Le bourgeois gentilhomme" pour la première fois au château de Chambord devant le roi et sa cour. Dans cette pièce, Molière a mélangé les genres et les styles,. On y retrouve de la comédie, de la danse et de la musique. Le tout s'inspirant du baroque.

C'est un genre qu'affectionne le roi Louis XIV. Jusqu'à ces trente ans, il lui arrivait de monter sur scène pour participer à certaines représentations de ballets.



Crédit Château de Chambord


Pas un seul applaudissement

Lors de cette première, la cour s'est entassée dans la petite salle pour assister à la représentation. Son objectif était de faire pression sur le roi et de tenter de faire annuler la pièce, car elle la trouvait ridicule. La cour n'a pas apprécié la description peu amène faite des courtisans. Mais le roi n'annula pas cette dernière et la pièce fût présentée.

Les cinq actes se sont joués sans aucun applaudissement, ni aucun rire du public. À la fin, Molière décida d'aller voir le roi pour obtenir son avis sur le bourgeois gentilhomme. Ce dernier lui demanda une deuxième représentation.

Elle eut lieu 5 jours plus tard au même endroit, au château de Chambord. Molière retourna voir le souverain à la fin de la pièce. Il lui dit, qu'il est content de la comédie et qu'il doit continuer dans ce genre, car ça lui plaît ! Joie de Molière et rage des courtisans.

Cinq semaines plus tard, les parisiens découvraient la pièce au théâtre du Palais-Royal.

 

"La récompense la plus agréable qu'on puisse recevoir des choses que l'on fait, c'est de les voir connues, de les voir caressées d'un applaudissement qui vous honore."


Le bourgeois gentilhomme, I, 1 (1670)


 

Le spectacle son et lumière, "Les Nuits de Chambord" à découvrir les 20 et 21 mai prochain, au château de Chambord.


108 vues

Posts récents

Voir tout